Retenez la date: Le 16 septembre a 12h00 UTC le weblive sur comment créer sa startup en Afrique à partir des données marines

Organisé par GMES, et l'Afrique, et Mercator Ocean International, via le site et les RS de La Tribune Afrique, le web live reviendra sur les opportunités que représentent pour les entrepreneurs africains les applications maritimes sur des mobiles utilisant les données d'observation de la Terre (OT) - notamment depuis l'Espace.



Les liens vers le live (Les liens deviendront actifs le 16/09 @ 1200 UTC)
Links to the live (Links will become active on 16/09 @ 1200 UTC)
[FR]

Pêche, énergies renouvelables, transport maritime, biotechnologies, réponses à l'érosion côtière, cartographie des habitats et des espèces vulnérables comme les mangroves et les coraux, (...) la nouvelle « économie bleue » offre des perspectives innombrables de nouvelles applications dans le monde et en particulier en Afrique qui compte 47 000 km de côtes et dont 12 Mio de personnes sont employées dans le seul secteur de la pêche. 

Cette nouvelle économie est adressée par le programme Copernicus de l'UE (anciennement nommé GMES), notamment mis en œuvre par l'Agence spatiale européenne (ESA), l'Organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques (EUMETSAT), et Mercator Océan International. Ce service marin offre aujourd'hui un accès gratuit à des données d'observation et de modélisation océanique qui peuvent nourrir des outils d'aide à la décision développés sur le web ou sur des smartphones par le secteur privé, ou en support de la gestion de l'environnement et des ressources naturelles, ainsi que le suivi des opérations humanitaires en Afrique.

En 2015, le programme spatial Copernicus, encore appelé GMES, s'ouvre au Continent africain et donne naissance à « GMES, et l'Afrique ». « L'initiative vise à établir une continuité dans le cadre d'une approche plus durable en s'appuyant sur l'infrastructure et les capacités établies par les projets précédents tels que PUMA (Préparation à l'utilisation des données Meteosat seconde génération en Afrique), AMESD (Surveillance de l'environnement pour un développement durable en Afrique) et MESA (Surveillance de l'environnement et de la sécurité en Afrique) », explique une note de l'Union européenne et l'Union africaine qui financent conjointement ce Programme panafricain. 

Des données pour la prise de décision stratégique

Le 16 septembre 2020 sur les sites et Réseaux de La Tribune Afrique, GMES, et l'Afrique, et Mercator Océan International, le champion européen de la prévision océanique qui pilote le Copernicus Marine Service, organiseront donc un weblive sur les opportunités et le potentiel que peuvent représenter aujourd'hui les applications maritimes mobiles basées sur les données d'observation de la Terre (OT) pour les entrepreneurs africains et les jeunes startuppers.

Parmi les objectifs de ce live inédit, les intervenants détaillerons le rôle du programme GMES, et l'Afrique, et de ses composantes panafricaine. Ils illustreront ces potentiels par des exemples concrets d'applications sur la téléphonie mobile.

Le mot d'ouverture du weblive sera assuré par Son Excellence le Professeur Sarah Anyang Agbor, Commissaire aux Ressources Humaines, à la Science et à la Technologie (HRST) à l'Union africaine.

Le panel des intervenants a été choisi pour présenter et discuter concrètement les opportunités de développement mais aussi pour répondre aux questions des participants.

  • Le Docteur Mahama OUEDRAOGO, Directeur du Département des Ressources humaines, Sciences et Technologies, à l'Union Africaine ;
  • Monsieur Pierre Bahurel, Directeur général de Mercator Ocean International ;
  • Le Docteur Tidiane Ouattara, Expert en Sciences spatiales, Coordinateur de GMES et l'Afrique à l'Union Africaine ;
  • Le Professeur Georges Wiafe, Directeur du Centre des ressources marines à l'Université du Ghana et Chef du projet GMES, et l'Afrique, pour les zones marines et côtières d'Afrique de l'Ouest ;
  • Le Docteur Issa Maman-Sani, Directeur du Département des Garanties environnementales et sociales et de la Conformité à la Banque Africaine de développement ;
  • Monsieur Arnauld Blondet, VP Directeur Innovation, Orange Afrique & Moyen Orient ;
  • Le Docteur Michael Soli, co-fondateur et Directeur général de Polymorph Labs Ghana Limited. 

Rejoignez-nous sur le #CONNECTLIVEAFRICA de LaTribune Afrique le 16 septembre @ 12 pm UTC. 

Découvrez d'autre "Lives" pertinents de La Tribune Afrique


[EN]

The weblive, “Earth Observation-based mobile maritime applications: new opportunities for African entrepreneurs” organized on September 16, 2020 by GMES and Africa and Mercator Ocean International via the website and the RS of La Tribune Afrique, will focus on the opportunities that maritime applications on cell phones based on Earth observation (EO) data especially from space, represent for African entrepreneurs. 

Fishing, renewable energies, maritime transport, biotechnologies, responses to coastal erosion, mapping of habitats and vulnerable species such as mangroves and corals, (...), the new "blue economy" offers countless prospects for new applications in the world and in particular in Africa, which has 47,000 km of coastline and where 12 million people are employed in the fishing sector alone.  This new economy is addressed by the EU's Copernicus program (formerly known as GMES), implemented, among others, by the European Space Agency (ESA), the European Organization for the Exploitation of Meteorological Satellites (EUMETSAT), and Mercator Ocean International. This marine service now offers free access to ocean observation and modeling data that can feed decision support tools developed on the web or on smartphones by the private sector, or in support of environmental and natural resource management, as well as the monitoring of humanitarian operations in Africa.

In 2015, the Copernicus space program, still called GMES, was opened  to the African continent and  gave birth to "GMES, and Africa".  This initiative aims to establish continuity in a more sustainable approach by building on the infrastructure and capabilities established by previous projects such as PUMA (Preparing for the Use of Meteosat Second Generation Data in Africa), AMESD (Monitoring the Environment for Sustainable Development in Africa) and MESA (Monitoring Environment and Security in Africa)", explains a joint note from the European Union and the African Union. The Project is jointly funded by the European Union under the 2015 Annual Action Program of the Pan-African Program, and the African Union.

Data for strategic decision-making

On September 16, 2020, on the sites and networks of La Tribune Afrique, GMES and Africa, and Mercator Ocean International, the European champion of ocean forecasting that pilots the Copernicus Marine Service, will organize a weblive on the opportunities and potential that mobile maritime applications based on EO data can represent today for African entrepreneurs and young startuppers.

Among the objectives of this unprecedented live event, are for the speakers  to detail the role of the GMES and Africa program and its pan-African component; and to illustrate these potentials with concrete examples of cell phone applications. 

The opening remarks of the weblive will be  made by  Her Excellency Professor Sarah Anyang Agbor, Commissioner for Human Resources, Science and Technology (HRST) at the African Union Commission. 

The panel of speakers has been selected to present concrete development opportunities but also to answer questions from participants.

  • Dr. Mahama Ouedraogo,  Director, Human Resources, Science and Technology at African Union; 
  • Mr. Pierre Bahurel, CEO, Mercator Ocean International ;
  • Dr. Tidiane Ouattara, Space Science Expert, GMES and Africa Support Program Coordinator at the African Union ;
  • Prof. George Wiafe, Director of Marine Resources Center, Head of the GMES and Africa marine and coastal areas Project for West Africa;
  • Dr. Issa Maman-Sani, Director, Environmental & Social Safeguards & Compliance Department at the African Development Bank;
  • Mr. Arnauld Blondet, Technocentre, Innovation Director for AMEA at Orange;
  • Dr. Michael Soli, Co-Founder & CEO of Polymorph Labs Ghana Limited. 


Join us on the #CONNECTLIVEAFRICA of LaTribune Afrique on September 16th @ 12 pm UTC. 

Discover other relevant "Lives" of La Tribune Afrique






Comments