Du 24 au 26 nov. 2020, 2e volet de la formation OSS délivrée par le CRASTE-LF dans le cadre de G&A

Cette formation porte sur l'usage de l'observation de la Terre pour la surveillance de l'irrigation et l'estimation de l'absorption d'eau. Comme pour le premier volet, six places sont réservées pour des participants externe au Consortium, qui doivent se manifester avant le 18/11/2020 auprès de l'OSS. 

[Update 13/11/2020]



Cette session vise trois objectifs principaux :
  • Renforcer les connaissances sur les concepts traitant de la gestion de l'eau agricole irriguée et de son efficacité d'utilisation, y compris l'estimation de l'évapotranspiration, l'analyse du bilan hydrique avec l'aide de la télédétection.
  • Renforcer les capacités sur l'estimation du prélèvement d'eau pour l'irrigation, basée sur la fusion de données provenant de sources multiples (OT, climat, données in situ et de terrain, etc.).
  • Présentation et promotion d'un géoportail piloté par satellite, de services et de solutions pour la cartographie/modélisation des besoins en irrigation des cultures.
Les résultats attendus sont les suivants :
  • Les principes, les approches multi satellites et les méthodologies de gestion de l'eau en agriculture, sont présentés et expliqués aux participants.
  • Le processus d'utilisation des produits d'OT pour fournir des géoinformations et des statistiques sur les besoins en eau des cultures et la productivité de l'eau des cultures est mis en oeuvre par les participants.
  • Les participants comprennent comment utiliser la base de données WaPOR de la FAO.
  • Les participants sont en mesure de réaliser des évaluations de la productivité d'une zone irriguée en utilisant des indicateurs de performance de la productivité de l'eau et des ensembles de données "open source".

Vous êtes intéressés?
Manifestez vous et envoyez votre CV à mourad.briki[at]oss.org.tn, avant le 18/11/2020 


Plus

Au sujet de 

L'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) fait partie des consortiums d'institutions sélectionnées par la Commission de l'Union africaine (CUA) pour servir de centres régionaux de mise en œuvre du programme d'appui "GMES, et l'Afrique". L'OSS coordonne le projet d'Afrique du Nord intitulé "Observation de la Terre pour la gestion durable des terres et des eaux en Afrique du Nord". Ce projet est mené en partenariat avec les principales institutions nord-africaines impliquées dans la promotion et le développement de l'OT : ASAL, DRC, LCRSSS, CRTS, UNA, et CNCT pour le niveau national, CRTEAN et CRASTE-LF pour le niveau régional.  


Le CRASTE-LF, Centre Régional Africain des sciences et technologies de l 'espace en langue français (CRASTE- LF), a été mis en place au Maroc à la fin du mois d'octobre 1998. Comme pour son équivalent anglophone au Nigeria, l'ARCSSTE, également bénéficiaire du Programme GMES et l'Afrique, le CRASTE-LF est affilié à l'Organisation des Nations Unies. Onze états africains ont participé à sa constitution. Une institution de formation et de recherche de haut niveau, il est établi à l'école Mohammadia d'Ingénieurs de l'Université Mohamed V à Rabat (EMI).
http://www.crastelf.org.ma/
https://www.youtube.com/watch?v=0PpwNaDG7sk 







Comments